Solde vers l'Espagne exportateur


Le solde des échanges avec l’Espagne reste largement exportateur avec 9,7 TWh. Il recule cependant de 19% par rapport à 2018 en raison notamment d’une limitation de la capacité d’échanges d’avril à début décembre. Le solde mensuel dépasse pour la première fois les 2 TWh au mois de mars.

Focus

Pour mieux comprendre

Capacités d'échanges France-Espagne


Un problème technique sur la ligne d’interconnexion 400 kV Argia-Cantegrit limite les échanges à partir du mois d’avril entre les deux pays, notamment dans le sens des exports.

Des travaux de maintenance sont effectués sur cette ligne d’avril à début décembre pour préserver l’intégrité de la liaison et garantir les capacités d’interconnexion. La capacité est alors réduite dans les deux sens, d’environ un tiers de sa valeur usuelle. A l’issue des travaux, la capacité disponible remonte significativement.

Les capacités disponibles sur la frontière France-Espagne reculent en moyenne et s’élèvent à 2152 MW en export et 2224 MW en import. L’interconnexion est saturée 78% du temps (68% du temps en export et 10% du temps en import).

Focus

Pour mieux comprendre