Le réseau souterrain continue sa progression


En 2019, le réseau public de transport compte plus de 257 km de nouvelles liaisons (incluant les mises en souterrain de liaisons existantes).

Par ailleurs RTE a renouvelé plus de 376 km de liaisons aériennes et souterraines sur son réseau.

Focus

Pour mieux comprendre

Focus

Liaisons aériennes et souterraines : deux technologies complémentaires

RTE s’est engagé, dans le cadre de son contrat de service public avec l’État signé en mai 2017, à ce que le réseau de lignes électriques aériennes n’augmente plus, voire diminue (cf. graphe total lignes aériennes).

Depuis 2017, 95,5 % des nouvelles lignes 90 kV et 63 kV mises en service sont souterraines. RTE s’attache aussi à «déposer» des lignes électriques aériennes existantes. Avec l’évolution des technologies, RTE a de plus en plus souvent recours à la mise en souterrain des lignes à haute tension.

Aujourd’hui le réseau est souterrain à :

  • 8,6 % en 63/90 kV ;
  • 5,6 % en 225 kV ;
  • de façon négligeable en 400 kV (0,03 %).

Pour mieux comprendre

Tensions 400 kV et 225 kV


Souterrain

45 km de nouvelles liaisons souterraines ont été mises en exploitation en 225 kV en 2019. Cela concerne principalement :

  • l’inauguration de la liaison souterraine 225 kV Quatre Seigneurs – Saumade, dans l’Hérault, pour renforcer l’alimentation électrique de l’agglomération de Montpellier ;
  • la mise en service de la liaison double-circuits 225 kV Béziers-Est- St-Vincent, dans l’Hérault, pour renforcer l’alimentation électrique de l’agglomération de Béziers ;
  • l’inauguration de la liaison 225 kV Grimaud – Trans, dans le Var, pour renforcer l’alimentation électrique du département ;
  • les mises en service des liaisons 225 kV Saclay – St-Aubin et Saclay – Villeras , dans l’Essonne, pour raccorder un poste source.

 

Aérien

RTE a renouvelé près de 205 km de conducteurs aériens en 2019 pour les tensions 400 kV et 225 kV, dont une très grande partie concerne :

  • le renouvellement de la liaison 225 kV Châtillon-sur-Seine – Darcey – Rosières en Côte-d’Or ;
  • le renouvellement de la liaison 400 kV Chesnoy – Cirolliers dans l’Essonne et la Seine-et-Marne ;
  • l’inauguration de la liaison 225 kV Grimaud – Trans, dans le Var, pour renforcer l’alimentation électrique du département ;
  • le renouvellement de la liaison 225 kV Carrières – Roye – Valescourt dans l’Oise.

Focus

Pour mieux comprendre

Tensions 63 kV et 90 kV


Souterrain

Avec 175 km de nouvelles liaisons mises en exploitation, la longueur des câbles souterrains en tensions 63 kV et 90 kV augmente en 2019. RTE a procédé en particulier à la mise en service de :

  • la liaison 63 kV Gourdan – Lestelle en Haute-Garonne ;
  • la liaison 63 kV l’Argentière – Serre-Barbin dans les Hautes-Alpes ;
  • la liaison 63 kVBains-les-Bains – Pouxeux dans les Vosges ;
  • la liaison 63 kV Langogne – Montgros en Lozère.

 

Aérien

Certains ouvrages aériens de tension 63 kV et 90 kV ont fait l’objet de travaux de renouvellement des conducteurs pour un total de 159 km. On peut citer :

  • la liaison 63 kV Grisolles – Montdauphin dans les Hautes-Alpes ;
  • la liaison 63 kV Baraqueville – Thuries – Pré-Grand dans le Tarn ;
  • la liaison 90 kV Armonville – Thionville dans le Loiret ;
  • la liaison 63 kV Changy – Riorges dans la Loire.

Focus

Pour mieux comprendre